L'importance de recycler : visite d'un centre de tri

L'importance de recycler : visite d'un centre de tri

Ajouté le 12 avril 2012
Tags : recyclage, matières premières, pollution, ressources, déchets, valorisation, incinération
Favoris Google Favoris Yahoo Favoris Live Partager cet article sur Facebook Ajouter sur MySpace Partager sur Digg Partager sur Del.Ici.Us Ajouter sur Technorati Ajouter sur Blogmarks
Le lundi 26 Mars, j’étais invité à visiter le centre de tri des déchets du SYTRAD (Syndicat Mixte de Traitement des Déchets Ardèche Drôme), basé à  Portes-les-Valence (qui gère la zone du nord et centre de la Drôme et de l’Ardèche). Tout le processus de tri et de valorisation reste souvent méconnu du grand public qui ne se sent pas trop concerné une fois qu’il s’est débarrassé de ses déchets : sa poubelle a été vidée point barre. Or chaque jour il faut gérer le contenu de millions de poubelles et de bacs de tri, ce qui est loin d’être anodin financièrement et écologiquement parlant.

On ne rappellera jamais assez qu’il est très important de recycler nos déchets (ménagers et professionnels), ceci pour plusieurs raisons :

  • On économise des matières premières : le cout des matières premières augmente, surtout celles liées au pétrole (bouteille plastique par exemple) et donc réutiliser les déchets comme matière première semble une solution logique financièrement et écologiquement.
  • On économise de l’énergie :  la fabrication de papier recyclé consomme moins d'énergie et d'eau que la fabrication à partir de bois (chaque feuille de papier recyclé fait économiser 1 l d'eau et 2,5 W d'électricité en plus de 15 g de bois).
  • On diminue la pollution : l’augmentation du tri et recyclage permet de diminuer l’enfouissement et l’incinération, source de pollution (air, eau, sol)
  • On génère des emplois : le traitement des déchets génère aussi des emplois locaux non délocalisables

Le site de Portes-les-Valence
Ce centre de collecte et de tri permet chaque année de traiter 24 000 tonnes de déchets ménagers recyclables issus des collectes sélectives de 23 communautés de communes et syndicats de collectes, membre du SYTRAD.

Son rôle consiste principalement à trier et conditionner les emballages : les corps plats en provenance des poubelles bleu (cartons, papier, magasines, …) et les corps creux des poubelles jaunes (briques alimentaires, emballages métalliques et les bouteilles et flacons de différents plastiques).

Voici un petit rappel de bon sens sur ce qu’on devrait trier et ne pas mettre dans sa poubelle ménagère:

A mettre dans les bacs de tri
Toutes les bouteilles, briques alimentaires et flacons plastiques mais pas besoin de les laver, les vider complètement suffit.
Tous les papiers, cartons, magasines, quelque soit leur état et pourvu qu'ils ne soient pas souillés.
Tout ce qui est en verre : bouteille, flacon, …

Et dans sa poubelle
Dans la poubelle ménagère vous pouvez vous débarrasser des films ou barquettes plastiques, elles ne sont pas recyclées. Pour les déchets organiques si vous n'avez pas de composteur, vous pouvez les laisser, ils serviront à fabriquer un compost qui répond à la norme NFU 44-051 et qui sera ensuite (pour le centre visité), donné aux agriculteurs.

Par contre il faut vraiment faire attention à ne pas mettre dans sa poubelle, du verre ou tout matériaux recyclable car le tri des ordures ménagères n’est plus possible et cela nuit fortement à un compost de qualité (des bouts de verre dans le compost n’est pas idéal).

Le centre fonctionne de la manière suivante ;

Les camions sont pesés à l’entrée du site et passés au détecteur de radioactivité (radiographies par exemple). Si présence radioactive, le chargement est placé dans une zone dédiée et une filière adaptée viendra s’en occuper.

Le contenu des camions est ensuite déchargé dans des espaces dédiés et des chargeurs le dépose sur des tapis roulants dédiés.



Papier / carton
Sur le tapis roulant, un premier tri visuel humain est effectué pour enlever les objets indésirables (certaines personnes mettent n'importe quoi dans les bacs)  puis les matériaux sont acheminés vers une machine qui sépare les petits des grands cartons. Les cartons et les papiers sont ensuite compactés, emballés et stockés dans une autre zone qui permet de les évacuer par train.


Plastiques, emballages en métal et briques alimentaires
Ils sont déversés sur un tapis roulant qui effectue plusieurs actions :
Tri visuel manuel pour écarter les objets indésirables Collecte automatique de l'acier via un électro aimant
A l’aide de machines de tri optique, analyse de la longueur d'onde de la lumière des autres déchets pour déterminer sa matière (PET opaque ou clair), tri automatique des matières par un système de repérage et soufflage qui les envoi sur deux tapis différents.


Les plastiques séparés sont ensuite compactés en énorme balles emmaillotées qui seront stockées puis transférés sur un wagon pour être revendus à des repreneurs.

Sur le territoire tous les produits non recyclés car souillés sont enfouis  ! d’où l’importance de ne pas faire n’importe quoi..

Ce que deviennent ensuite les matériaux
Les matériaux sont acheminés à des repreneurs spécialisés situés en France ou en Europe qui pourront les ré-intégrer en tant que matière première pour la fabrication de nouveaux produits (papier et carton en carton industriel, fibre textile qui peut servir à du rembourrage, bouteilles, flacons, tableaux de bords de voitures mais aussi en vêtements, montres, tuyaux...  mais aussi recyclage infini de l’aluminium et du verre.

Pourquoi autant de déchets ?
Cette augmentation provient essentiellement de l’accroissement de la population mais pas seulement, il est aussi lié à notre mode de vie nomade et pressé : nous achetons plus de portions individuelles plus pratiques et censées conserver les aliments plus longtemps. Un emballage représentatif de notre mode de consommation : la gourde de compote de pomme pour les enfants qui rencontre un beau succès mais dont l’emballage n’est pas recyclable et finira enfoui.

Source : http://www.ecocompare.com
Télécharger la version PDF

frankamak
Le 23 janvier 2014
Un autre exemple de recyclage est celui du coton. Les techniques de recyclage ont fait d'énormes progrès en 20 ans. Nous connaissons les jeans qui après déchiquetage et compactage sont utilisées dans des panneaux d'isolants dans le bâtiment.
Notre entreprise ( www.tropical-hamac.com ) utilise un coton recyclé dans ses hamacs ( produit lourd ).
Explications :
Des chutes de textiles d'industries du vêtement (40% de pertes dans les découpes des vêtements) en provenance des USA et du Mexique arrivent par containers entiers au Salvador. Ces chutes sont séparées par couleur avant d'être déchiquetées et re filées. Ce coton ne nécessite donc pas de culture et pas de teinture, blanchiement, fixateurs etc....
100% écolo !
Lien de notre impact caluculé sur 6 tonnes de coton recyclé: http://www.tropical-hamac.com/content/19-coton-ecologique
Lien des hamacs : http://www.tropical-hamac.com/20-hamac-ecologique-duo
chriscarlier230
Le 17 fevrier 2015
Je vous remercie de ce partage d’information. Nous savons tous qu’il est important de faire du recyclage pour aider l’environnement. Je voudrais savoir plus sur les centres de tri et vous avez bien répondu à mes questions. Vous avez bien expliqué toutes les matériaux diffèrent qu'on peut recycler. On doit essayer de faire ce qu’on peut pour conserver l’environnement. Merci encore.
-Chris | http://www.conteneurslpiquebec.com/nos_conteneurs.html
Donnez votre opinion sur cet article
Votre nom ou pseudo (requis)
Votre email (requis, invisible pour les autres visiteurs)